♫ Percussions

CumbiaPercussionsLlamador CumbiaPercussionsTambora CumbiaPercussionsAlegre CumbiaPercussionsMaracas CumbiaPercussionsGuatcharaca
Llamador Tambora Alegre Maracas Guatcharaca
.

Maracas
Une calebasse sèche ronde de 11 cm de diamètre avec un manche en bois qui la traverse par le milieu et effleurant le haut, contenant des graines noires (chuiras) et produisant un son aigu et très audible. C'est un instrument d'accompagnement rythmique essentiel.

Llamador ou tambour macho
Composé d'un morceau de bois légèrement conique de 30 à 40 cm de longueur, avec une membrane vibrante (peau de chèvre ou de cerf) accordée par un système d’attaches et de tension utilisant cordes et cales de bois. Il se joue posé horizontalement en frappant la peau avec la main à chaque contre-temps.

El alegre ou tambor hembra o mayor
De structure similaire au llamador, l'alegre est beaucoup plus grand car de 50 à 60 cm de hauteur. Cet instrument est lui posé au sol et son rôle est de donner de la joie, notamment dans le bullerengue.
Ses rythmes à la fois joyeux, agressifs et intenses se prêtent à d'inombrables types de variations dans la musique colombienne.

Tambora
La tambora est fabriquée comme les autres tambours mais celle-ci est parfaitement cylindrinque, de longueur 35 à 45 cm, avec deux peaux aux extrêmités. La tambora est jouée avec des baguettes en bois.
Si son utilisation est assez récente pour une grande partie des rythmes de la musique du littoral caraïbe, son usage est depuis long assimilé à la tradition populaire (cumbia, gaita, fandango, porro, bullerengue, tambora, etc.).

Otras
Guacharaca, guache tablas : de nombreux autres grattoirs et autres petites percussions viennent compléter la section rythmique et donner cette sonorité si particulière à la cumbia !


♫ Voix

Les voix des côtes colombienne se caractérisent par leurs puissances et leurs sonorités roques, leur permettant ainsi de se faire entendre parmi les percussions.

♫ Vents

Malgré son origine européenne, le pupitre des vents (clarinette, trompette, etc.) fait maintenant partie intégrante de la tradition musicale colombienne. Ce pupitre doit son importance au développement socio-économique et musical de la région Sabanera au cours des années 30. Le développement des orchestres (bandas) a permis d'intégrer ce pupitre avec les rythmes traditionnels joués par les « gaiteros », et d'être dansé par toutes les classes sociales. De nouvelles formes et styles musicaux sont ainsi apparus, faisant partie de la mémoire culturelle de cette région. La clarinette remplace la gaita et la flute de mil dans la cumbia, la gaita, et les rythmes modernes du porro.











CumbiaMasque
CumbiaSectionMusica
CumbiaSectionMusicaSub1 CumbiaSectionMusicaSub2hat CumbiaSectionMusicaSub3 CumbiaSectionMusicaSub4 CumbiaSectionMusicaSub5